Nos armoires chinoises sont en bois naturel ou laquées. Les plus anciennes, du 17ième et 18ième siècle se singularisent par des proportions parfaites, une grande élégance et des laques usées qui s’apparentent à de magnifiques tableaux abstraits.

Lorsqu’en outre, elles ont conservé leurs pièces métalliques d’origine, elles ne sont plus seulement un meuble, mais une pièce de collection. Les bois bruts anciens, les pièces métalliques d’origine, les patines et laques usées sont la promesse d’un cachet inouï, très Wabi-Sabi. Certaines pièces, rarissimes, offrent une qualité musée.

 

Affichage de 1–12 sur 22 résultats